Bretagne nous voilà

Lorsque le train dure vraiment trop longtemps et qu’on ne comprendra jamais vraiment pourquoi la Bretagne est si loin de l’Alsace, certains accessoires cachés dans le sac à dos rappellent que l’on peut compter sur ces zouaves pour donner le meilleur d’eux. Vous remarquerez que, cette fois, les filles sont bien plus délurées que le garçon ! La série *holidays-sommer2015* commence bien.

Lunettes

Lunettes

Lunettes

Lunettes

Lunettes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s